Webcomic profile: Infanterie 0010 Infanterie 0010
Infanterie 0010
Bienvenue dans le 22 !!!
Last update: Yesterday, 9:44 AM
Occasional Frontal Nudity Sexual Situations Occasional Strong Language
Webcomic avatar

Webcomic description

Trois caporaux de carrière ; Vaillancourt, Lacogne et Mazout et leur vie entre la garnison et les exercices militaires au seins du Royal 22ème Régiment .

Authors

Johnney
Johnney
bédéistes amateur. Je ne manque pas d'imagination, mais je dessine surtout pour me désennuyer à la maison et lorsqu'il n'y a rien à faire au travail.

Most recent comments left on Infanterie 0010

Johnney
Etre un soldat de la Réserve et seulement de la Réserve ne payerais pas assez pour vivre. Donc tous on un deuxième travail à par quelque exceptions. Et même si je n'en ai jamais rencontré personnellement, je suis sûr que certaine, et certain, sont des stripteaseuses.

Juste dans le "22" j'ai connu au moins deux gars qui on dansés nue et un qui a fait des films pornos. Il y en a un, un hétérosexuel, qui avait dit vouloir danser dans les bar gay vue que ça payait plus que les bar pour femmes. Et c'est sans compter la multitude de sextapes que certains collègues m'ont fièrement montré. L'infanterie est un environnement hypersexualisé.

Alors il y a surement quelques membres féminins de notre armée qui ont dansées sur une estrade dans un quelconque bar sombre devant des gars en chaleur et intoxiqué par l'alcool. Elles s'en cachent surement. Parce que autant que dans notre société il semble acceptable d'aller regarder des femmes nue dans un bar, autant que semble l'être bien moins quand il s'agit d'être la femme nue devant les clients. Et il semble aussi, dans les bataillons, plus acceptable de travailler dans l'industrie du sexe quand on est un homme que plutôt une femme.

Une sorte de taboo que je ne comprend pas. Parce que de mon point de vue, je m'en sacrerais totalement...
Author Note
Johnney
Pas grand chose à écrire là dessus aujourd'hui. Je voulais juste faire de quoi de bien simple.

Mais une fois en discutant avec un Black Watch je lui avait posé la question sur la plume. Vue que, lorsqu'il n'est pas sur notre tête, on garde notre béret dans une poche, généralement une poche de côté du pantalon. Il m'a répondu que les membres du régiment possèdent habituellement plusieurs plumes pour pouvoir la remplacer au besoin. Une bonne chose.
Author Note
Johnney
Récemment j'ai apprit que les officiers du Black Watch ont un béret plus large que ceux des militaires du rang. Un truc que je n'ai jamais remarqué. Mais du coup, ça me donnait un gag sur un plateau d'argent. Un peu comme le kilt, je ne pouvais pas passer à côté.

Mais aussi, je suis généralement prudent avec les officiers, et un peu plus quand il s'agit d'un ancien militaire du rang. Parce que leur attitude peut être à deux extrême, surtout s'il était caporal au moment de commissionner. Premièrement, ils ont de l'expérience, ce qui est excellent pour tout le monde en soie. Mais si certains ont gardé leur attitude tranquille de caporal un peu "je m'en fous", d'autre ont développé une arrogance qui est insupportable. Ils sont passé de caporal à lieutenant, ce qui fait pas mal de grades de sautés, et du coup il se croient meilleurs que quiconque et se permettent de crier plus que n'importe quel sergent sortie des films de guerre.

Et que dire de l'ancien adjudant-maître devenue capitaine qui essaye de nous faire croire qu'il n'est pas carriériste ?

Je ne m'aventurerais pas plus sur le sujet. Ce sont, heureusement, des minorités dans nos rang même si je manque pas d'anecdotes sur le sujet. Mais je ne devrais pas trop donner mon avis là dessus quand même.
Author Note
Johnney
Je ne peux pas faire de la BD centré sur le Black Watch sans faire de quoi sur le kilt !


C'est bien connu. Les Black Watch mettent un point d'honneur à porter le kilt traditionnellement. Un sergent du "22" qui avait fait une parade avec eux à Montréal puis avait été invité dans leur mess avait qualifié son tasking de "festival de la saucisse". Un ami du régiment m'avait parlé de la punition si jamais il en avait un qui se faisait prendre avec des sous-vêtement. Et cette tradition s'applique aussi aux membres féminins.

Si, autrefois, le régiment était composé quasi exclusivement d'immigrés écossais, il est aujourd'hui beaucoup plus hétérogène. Mais les Black Watch, comme la plupart des unités de la Réserve, tiennent et gardent leurs traditions. Ils sont fier de le porter. Je ne peux malheureusement pas en dire de même pour les Réguliers...
Author Note
Johnney
L'uniforme de parade est surnommé le CF. Pourquoi ? Et la CD (Canadian decoration) est la médaille pour les 12 ans de service. Lorsqu'un membre doit recevoir sa CD, par tradition, la parade de la remise doit être en CF. Je n'ai connu qu'une seule exception au cour de mes 18 ans de carrière.

Les gars bitche pas mal quand il faut porter cet habit. Pas que, personnellement, je le déteste. Le CF est en quelque sorte le curriculum vitae du soldat. Toute sa carrière est dessus. Il y a, évidemment, son grade mais aussi sa brigade, sa division, les boutons représentent le métier, certaines badges comme les ailes de paras et bien sûr ses médailles montrant dans quel endroits du monde il est allé. Pour moi, il est important à porter lors du Jour du Souvenir et du diner de la troupe. Mais il est un peu inconfortable à porter.

Le défaut que je reproche au CF c'est qu'il est sur mesure. Donc une année occupé où on ne peut s'entrainer adéquatement et on prend quelques livres et voilà. On a plus aussi fier allure dedans...
Author Note